Organisation

Rando Camplanier  ou l’histoire d’une naissance en 2013

En septembre 2013, à peine arrivé d’un trek au Vietnam du Nord, j’organisais une réunion à mon domicile afin de proposer l’activité randonnée dans le quartier de Camplanier.

 Après la section pétanque, aujourd’hui disparue pour cause de manque de terrain, une nouvelle  animation était envisagée.

Mon projet rassemblait ce soir la plus de vingt personnes, ce que je n’avais pas imaginé.

Le 14 novembre de la même année, 15 randonneurs partaient en ma compagnie  pour une boucle de 8,5 kilomètres et un dénivelé positif de 70 mètres autour de Parignargues.

Rando Camplanier était né.

Mon idée était simple : accompagnateur en montagne, disposant de temps depuis ma retraite, je souhaitais faire partager à qui le désirait ma passion pour la marche, la montagne, les Pyrénées…

La marche, une activité, un sport à la portée de tout un chacun. Un loisir qui procure le plaisir, l’évasion, qui invite à la découverte, qui facilite l’échange, la rencontre…

Yves Paccalet dans son livre »Le bonheur en marchant » écrit : « La marche est une drogue licite, amicale, constructive, qui provoque une accoutumance positive, et dont il convient de recommander l’usage aux jeunes de sept à soixante-dix-sept ans ».

Quelques citations, plus ou moins connues, décrivent l’état d’esprit de Rando Camplanier, ma conception de la marche.

Raymond Devos écrivait : « Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche !

C’est aussi simple que cela.

Mais l’allure, le pas ont une importance dans la marche.

Alors, « si tu veux marcher vite, marche tout seul ; si tu veux marcher loin, marche avec les autres ». (Proverbe africain)

« Marcher c’est prendre le temps de vivre, de regarder, d’ouvrir ses sens à la diversité et de sentir les minutes et les heures glisser sur la peau ». (Julia Baudin et David Ducoin)

A Rando Camplanier, nous avons adapté ce proverbe chinois.

« Lors d’une longue randonnée, certains courent rapidement. D’autres marchent tranquillement. D’autres encore rampent péniblement. Mais un jour ou l’autre tous arrivent au bout du sentier ».

Nous faisons en sorte de prendre à notre compte les réflexions de Nietzsche ou bien de Patrick Süskind qui écrivent :

« Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose ». « La marche apaise. La marche recèle une énergie bénéfique ».    

 

Je n’imaginais pas alors, la progression constante que nous allions avoir. Progression dans l’effectif de marcheurs mais surtout augmentation progressive du temps de balade, du dénivelé positif gravi.

Durant la saison 2013- 2014 nous avons réalisé 18 sorties, ce qui nous a permis de parcourir 288 kilomètres, de marcher 83 heures et d’avaler 3589 de positif. Une moyenne de 12 randonneurs par sortie a été comptée.

A la fin de la saison, nous avons réalisé notre premier weekend end au Mas de la Barque. Il rassemblait 16 marcheurs.

Au cours de la deuxième saison, 18 sorties pour 248 kilomètres parcourus, 3694 de positif et 75 heures de marche pour une moyenne de 15 randonneurs.

Notre séjour de fin d’année s’est déroulé dans les Pyrénées Orientales à Matemale. Ce sont 21 marcheurs qui ont participé à une évasion pyrénéenne  de 5 jours.

Lors de la saison 2015-2016, 19 sorties, une moyenne de 12 participants durant 74 heures, 274 kilomètres et 5566 de positif.

Le séjour à Guchen, dans les Hautes Pyrénées, a rassemblé 19 personnes.

Pour la saison en cours, les chiffres ne sont bien entendu pas arrêtés.

20 sorties ont été programmées et il est prévu un séjour aux Rousses dans le Jura.

D’une manière générale, une vingtaine de randonnées sont prévues et réalisées annuellement (un jeudi sur deux). Nous essayons de découvrir un maximum de régions, de massifs montagneux.

En groupe, dans la convivialité, la bonne humeur, nous arpentons les chemins, les sentiers avec pour objectifs, découverte, évasion….

 

 

 

 

 

Logo rando

Ajouter un commentaire